Les stratégies d’adaptation à la petite taille du Luxembourg

Le Luxembourg est un petit pays. Cette donnée est banale, et en même temps fondamentale. Elle l’a toujours été. La Section des sciences morales et politiques a décidé de l’étudier sous un angle particulier, celui des stratégies d’adaptation à la petite taille du pays, de leurs succès ou de leurs échecs. Ces stratégies d’adaptation peuvent être la spécialisation, l’imitation d’un modèle étranger, la coopération avec d’autres Etats et souvent une combinaison des trois. Une question essentielle est évidemment la mesure dans laquelle l’intégration du Luxembourg à l’Union européenne constitue elle-même une stratégie d’adaptation.

 

Le 26 octobre 2020 aura lieu la table ronde initiale de notre cycle de conférences, avec quatre intervenants :

– d’abord sur le thème de l’économie, où seront présentées deux études de cas par deux membres de la Section : M. Michel Wurth sur l’industrie et M. Jean-Jacques Rommes sur le secteur financier ;

– puis sur celui de la médecine et des soins de santé, présenté par le docteur Guy Berchem, président de la Section des Sciences Médicales de l’Institut grand-ducal et de l’Institut National du Cancer ;

– enfin, à propos du droit, où les problèmes spécifiques au Luxembourg seront présentés par M. André Prüm, président de la Section des sciences morales et politiques de l’Institut Grand-Ducal.

 

Les trois thèmes seront introduits par M. Patrick Kinsch, membre de la Section.

 

Pour nous garantir un accueil dans le respect des restrictions sanitaires, l’inscription est obligatoire et le nombre de personnes admises est limité à 45 personnes. Nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire avant le 24 octobre via le site suivant : « Les stratégies d’adaptation à la petite taille du Luxembourg »

 

Un « streaming » en direct est aussi prévu ce qui vous permet de suivre les exposés et les débats par VIMEO en vous connectant au lien suivant : https://vimeo.com/465364334 . Le suivi en ligne de la conférence par VIMEO ne requiert pas d’inscription et ne permet cependant pas d’interaction avec la salle.